[Dossier] Tour de France des Alternatives Agricoles - Les Jeunes Génération.s enfilent les bottes

Mis à jour : 9 juil. 2018



Depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale, l'agriculture française et européenne a peu à peu emprunté le chemin du productivisme. La spécialisation, et l’intensification des productions, couplées à l’utilisation de la chimie, ont permis d'augmenter les rendements, et d'améliorer les conditions de vie des paysans.


Cependant ce modèle est aussi destructeur de valeurs éthiques et morales. Ses conséquences écologiques et sociales se font toujours plus néfastes dès lors que la filière agricole s’obstine à s’enfoncer dans des logiques de plus en plus intensives.

Une transition radicale doit donc s’opérer, et nous, Jeunes Génération.s, par nos propositions politiques, devons répondre à l’enjeu crucial de promouvoir un système agricole capable de nourrir sainement l’ensemble de notre population, tout en assurant un revenu décent aux agriculteurs et ce, en préservant les équilibres naturels et sociaux.


Un nouveau contrat social et environnemental doit être établi entre le monde agricole, les pouvoirs publics, et les citoyens afin de rétablir la confiance entre les consommateurs et les producteurs. Génération.s défend une transition agricole et alimentaire ambitieuse et doit s'appuyer sur les alternatives déjà existantes, pour rendre universel l'accès à une alimentation de qualité et enrayer la dégradation environnementale et sociale.


Le bon sens paysan a poussé déjà plusieurs centaines de femmes et d’hommes à emprunter une voie alternative, et prouve que l'agro-écologie est un modèle vertueux, réfléchi et qui honore l’un des plus beaux métiers du monde, celui de paysan.ne. Nous sommes lassés de la duplicité de quelques syndicats agricoles et des lobbies de l’agrochimie, qui saupoudrent leurs discours d’un peu de vert, mais qui ne cessent de rabâcher que les alternatives au productivisme ne seraient pas généralisables. C’est en ce sens que les Jeunes Génération.s souhaitent, avec toute la force des militant.es de notre mouvement, s’engager dès cet été, dans un Tour de France des Alternatives Agricoles et Alimentaires.


Enrayer le processus de réchauffement climatique et la disparition de la biodiversité est une urgence absolue. De toutes les générations, nous sommes celle qui se doit de transformer notre indignation en engagement pour préserver l’équilibre social et écologique. Trouver des moyens d’agir et s'inspirer de celles et ceux qui nourrissent l’avenir, c’est rompre avec le sentiment d’impuissance qui nous empêche de transformer notre modèle et se gorger d’une puissante envie d’engagement.


La question agricole est trop souvent délaissée par l’ensemble des forces politiques car elle ne concernerait tout au plus (prise en compte du secteur para-agricole) que 5% de la population. Or, si on y associe la dimension territoriale et alimentaire, on s’adresse en réalité à une très large partie de la population, soucieuse de la qualité de son alimentation et de la vitalité des territoires ruraux et péri-urbains.


Le Tour de France des Alternatives Agricoles et Alimentaires permettra aux Jeunes Génération.s d’affirmer son attachement à la construction d’un avenir soutenable, à travers la prise en compte de l’urgence sociale (revenu des agriculteurs, accès universel à l’alimentation de qualité, revitalisation des territoires…) et écologique (agro-écologie, biodiversité, changement climatique…). De former les militant.e.s et les mobiliser sur un projet concret et stimulant. De recueillir suffisamment de connaissances et de témoignages afin de réaliser un document programmatique.


Enfilez vos bottes, et on se retrouve cet été !


Pour tout besoin d'informations, contactez Grégoire à gregoire.verriere@gmail.com

Organisation de jeunesse de Génération·s
© 2019 - Les Jeunes Génération·s