TFAA - Loire


Le lundi 30 juillet 2018, le Tour de France des Alternatives Agricoles a fait étape dans la Loire avec le tout nouveau comité local des Jeunes Génération.s.


De la vie à tous les étages

En début de journée, nous sommes allés rencontrer Christophe dans sa ferme de la Plagne. Ancien employé dans le domaine du transport logistique, il a décidé en 2009 de se lancer dans le domaine agricole grâce à la permaculture. Mise en œuvre avec un financement participatif, sa ferme voit pousser un grand nombre d’espèces végétales différentes, sur un espace très réduit. Christophe nous a expliqué qu'une exploitation agricole conventionnelle laisse vacant, entre les plantations, de grands espaces pouvant être investis par d’autres espèces végétales, tout en assurant un rendement uniquement saisonnier. La permaculture, au contraire, permet de faire pousser différentes espèces à des étages différents (salade, tomate, arbre fruitier) qui s'auto-soutiendront et qui permettent à l’agriculteur de ne pas désherber. Ce modèle a pour vocation de promouvoir la biodiversité, grâce à l’absence de pesticides mais aussi de s’inscrire dans une certaine autonomie, avec un rendement aux mètres carrés bien supérieur à ses homologues de l’agriculture conventionnelle. En se libérant du carcan des intrants et des pesticides, Christophe peut s’assurer de pérenniser une production annuelle tout en gardant des sols sains, accueillant de nombreuses espèces animales.


Soif de bio

Plus tard dans la journée, nous sommes allés visiter la brasserie stéphanoise, une micro brasserie brassant des bières aux noms inspirés de la culture locale, avec un malt biologique. Le choix du bio, tout comme celui de ne pas travailler avec la grande distribution mais plutôt avec le tissus associatif local et les magasins bios est apparu évident pour les 2 jeunes entrepreneurs à l'origine du projet. Nous avons pu goûter du malt à différents stades de torréfaction et avoir une explication complète sur la fermentation de la bière, ainsi que sur leur circuit de vente et de production.


Faire pousser des emplois

Nous sommes enfin allés rencontrer Delphine, animatrice de réseau de l’Oasis jardin de Cocagne. Ce jardin, situé sur la commune de Saint Just Saint Rambert, s’inscrit dans un réseau de 120 jardins en France, basés sur le même principe : accompagner des personnes en insertion professionnelle, pour les mettre sur une dynamique de retour à l’emploi. L’oasis produit de nombreux fruits et légumes biologiques vendus en tant que panier à des membres inscrits, mais également, grâce à des tarifs solidaires, à des populations plus précaires en partenariat avec le secours populaire. Malheureusement, comme beaucoup d’associations, la structure a souffert de la suppression des contrats aidés et de la baisse régionale des subventions aux associations, mais elle parvient cependant à maintenir sa mission de sensibilisation à l’environnement et d’accompagnement des actifs vers le retour à l’emploi.

Organisation de jeunesse de Génération·s
© 2019 - Les Jeunes Génération·s