#STOPFACHOS - APPEL À LA DISSOLUTION DE GÉNÉRATION IDENTITAIRE

Mis à jour : 27 avr. 2018



Je signe la pétition sur stopfachos.eu

Samedi 21 avril 2018, le groupuscule d'extrême-droite "Génération Identitaire" a mené une opération "anti-migrant.e.s" au col de l’Échelle, dans les Hautes Alpes. Cette chasse à l’homme est une grave atteinte à l’État de droit et heurte de honte et d'indignation chaque conscience humaniste. Elle n'a pourtant pas été condamnée clairement au plus haut niveau.


Nous appelons aujourd'hui à la dissolution de "Génération Identitaire".

Il est inconcevable qu’une telle énergie soit déployée pour lutter contre les droits humains fondamentaux. Cette milice raciste et xénophobe agit en dehors de tout cadre légal. Ces militant.e.s prétendent sauvegarder la Nation, mais ne font que bafouer ses valeurs.


Leur roman national n'est pas l'histoire de la France républicaine, terre d’immigration et terre d'accueil. Face à celles et ceux qui n'ont rien, fuient la misère comme la guerre, nous nous devons d'être dignes et d'honorer notre tradition d'accueil.


La complaisance de l’État français envers "Génération Identitaire" et leurs incessantes atteintes aux droits fondamentaux est insupportable. Alors qu'au même moment des militant.e.s pro-réfugié.e.s sont mis en examen pour « délit de solidarité », Gérard Collomb s’est contenté de “regretter” les “gesticulations”, tandis que la Préfète des Hautes-Alpes évoque une simple opération « de communication » qui se serait déroulée « dans le calme ».


Ce n’est pourtant pas la première fois que Génération Identitaire se fait connaître pour des actes similaires. En octobre 2012 ses militant.e.s ont occupé le toit d’une mosquée dans l’agglomération de Poitiers, et plusieurs d’entre elles et eux ont été condamnés pour provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard des musulman.ne.s.


En 2017, "Génération Identitaire" avait fait affréter un navire pour stopper toute embarcation de migrant.e.s en Méditerranée. Leur entreprise inique avait rapidement été mis en échec par les autorités. L’action de ce week-end est une nouvelle atteinte à l’ordre public et un motif supplémentaire pour condamner l’organisation.


Ne cédons pas à l'inaction, relevons la tête ! Il est grand temps de dissoudre Génération Identitaire, tel que le prévoit l’Article L212-1, alinéa 6, de la sécurité intérieure : toute association, qui provoque à la discrimination, à la haine et à la violence, doit être dissoute par le Conseil des Ministres. N'attendons plus.


Je signe la pétition sur stopfachos.eu
Organisation de jeunesse de Génération·s
© 2019 - Les Jeunes Génération·s