Organisation de jeunesse de
© 2019 - Les Jeunes Génération·s

Le gouvernement s’essuie les pieds sur la jeunesse


Crédit Photo : Margot L'Hermite


Après les annonces du Premier Ministre concernant le projet de réforme des retraites, les Jeunes Génération.s restent mobilisées pour obliger le gouvernement à retirer son projet de loi.


Précarité, sélection à l’université, mesures anti-écologiques, violences policières, service national obligatoire, et maintenant réforme injuste des retraites : Edouard Philippe et ses ministres détestent la jeunesse.


Reculer l'âge de départ à la retraite à 64 ans risque de priver d’emploi des jeunes désireux de travailler alors même que nos ainés, après avoir travaillés toute une vie, aspirent à profiter d’une retraite bien méritée.


Un senior maintenu dans l'emploi c'est un jeune de plus à Pôle-emploi.


Une nouvelle fois, les jeunes générations vont être les premières victimes d'une politique injuste, pensée uniquement pour faire des économies et détruire les solidarités, augmentant les inégalités.


En décalant la mise en place de la réforme, le gouvernement espère mettre un terme aux mobilisations sociales, mais c’est exactement l’inverse qui va se produire.


Nous avons bien compris les conséquences de cette réforme. Recul de l'âge de départ à la retraite, baisse mécanique des pensions, inégalités générationnelles renforcées, non-prise en compte de la pénibilité. Tout justifie de maintenir les mobilisations sociales pour obtenir le retrait de ce projet de loi.


La responsabilité du blocage du pays incombe à Emmanuel Macron et à Edouard Philippe. Les Jeunes Génération.s appellent toute la jeunesse à se mobiliser pour défendre son avenir.