L'animation de Génération.s et son équipe

Mis à jour : 21 févr. 2018

Découvrez l'organisation du mouvement 



Deux mois après notre événement de fondation au Mans, Génération.s poursuit son épanouissement : notre mouvement compte désormais plus de 50.000 membres et 700 comités.  La dynamique se renforce et notre projet et nos valeurs s’imposent de plus en plus comme une alternative crédible à la poursuite des politiques inégalitaires ou du nationalisme.

Au printemps dernier, lors des dernières élections, les citoyen.e.s ont été à l’origine d’un grand coup de balais inédit : ils ont mis fin au bail d’une classe politique qu’ils jugeaient parasitaire et inutile.  Mais la nouvelle classe politique qui a émergé est tout aussi parasitaire : coupée de la réalité, elle refuse de voir la précarité grandissante dans notre pays. Dictée par l’agenda libéral, elle stigmatise «  les derniers de corvées » pour réserver la richesse aux plus aisé.e.s.  

Face à cela, Génération.s ne doit pas simplement s’opposer au gouvernement mais être le lieu où se rassemblent toutes les forces de résistance à la politique néo-libérale d’Emmanuel Macron. Nous devons réaffirmer nos valeurs sur la question des exilé.e.s que nous voulons accueillir, sur celle des Universités que nous voulons ouvertes et non pas sélectives, et sur celle de la fonction publique qu’il est important de soutenir et non pas de précariser.

Fort.e.s de ces valeurs, à nous maintenant de résister, poursuivre la diffusion de nos solutions et mener la bataille culturelle .

Notre mouvement entre dans une période importante : nous devons continuer à nous développer sur la forme tout en poursuivant nos travaux sur le fond. Mais dans les mois à venir, nous devons également réfléchir à un mode de fonctionnement qui respecte la volonté exprimée à travers le questionnaire : un fonctionnement innovant, démocratique et efficace.

Génération.s est désormais dotée d'une équipe de direction bicéphale avec :

• Le Conseil des membres qui va être à l’impulsion des propositions pour notre organisation interne : les trente personnes au sort ont démarré samedi dernier à Paris leurs travaux de réflexions sur le fonctionnement et la démocratie interne de notre mouvement. Leurs travaux aboutiront à des propositions concrètes qui seront débattues et votées afin de nous doter d’un fonctionnement et de statuts pérennes en juillet 2018. 

• La coordination politique provisoire qui assurera l’animation et le développement du mouvement dans cette période transitoire. Dans sa composition (voir trombinoscope en fin d’article) et son organisation en pôles complémentaires, cette coordination se veut le reflet de notre projet politique : transversale, démocratique, inscrite dans un processus en construction tourné vers l’avenir.

Organisation de jeunesse de
© 2019 - Les Jeunes Génération·s